1 sept. 2015

Les anglais et leurs problèmes en société #2

Ne nous arrêtons pas en si bon chemin.
Après l'article #1 sur le sujet, voici la suite!
Parce qu'il faut quand même bien avouer qu'on aime bien se moquer de nos voisins les British :p

Sans transition passons donc à la suite! (Si vous aussi vous avez le petit jingle des guignols de l'info, levez la main!)


Montrer leur mécontentement en publique.

C'est un acte difficile pour un anglais que de montrer leur mécontentement, qui plus est en publique. C'est pour ça que parfois seuls d'autres anglais avertis auront décelé la réprobation dans le regard furtif de leur compatriote outragé.
Pour les plus courageux, ou les plus fou (tout dépend de quelle coté de la manche on se trouve), une règle s'impose alors... Ne pas paraître plus grossier que la personne qui a commit l'acte impoli impardonnable.
Plusieurs petits sons sont alors possibles. Un petit claquement de la langue, un soupire réprobateur, un regard appuyé (pour les plus guerriers directement dans les yeux du grossier personnage, pour les autres, les gens autour de vous à la recherche de partenaires silencieux dans l'outrage).
Il est très rare d'entendre un anglais râler directement sur la personne concernée. Par contre il n'est pas rare d'entendre des anglais parler de personnes impolis, grossières ou rude en anglais.

Recevoir un compliment

La chose a faire et de bien sur refuser le compliment! Aucun anglais ne répondra positivement à une telle chose! Ils sont dans ce sens le contraire des américains.

-"Vous êtes vraiment très intelligent monsieur Smith"
-"Non, pas du tout [Quelqu'un de normal s’arrêterait ici, mais pas les anglais], je suis le plus bête du monde, que dis-je de l'univers, veuillez pardonner ma vantardise extrême, vraiment je suis désolé. En plus d’être bête je suis mal poli... Je ne mérite pas la vie..."

Complimenter un anglais peut être dangereux, surtout pour eux... Ne complimentez jamais un anglais vous risquez de le mettre mal à l'aise. Servez lui plutôt une tasse de thé.

La destination des vacances

On peut dire que les anglais sont des originaux. On pense souvent aux punks à crêtes, aux rockeurs fou etc... Mais quand il s'agit du lieu où passer les vacances là c'est tout le contraire. 
Les anglais n'aiment pas être brusqués, déjà que de sortir du train-train quotidien est un peu choquant alors partir en vacances quelle folie!
La plupart des anglais restent au Royaume-Uni, et une fois qu'il ont trouvé une destination qui leur plaît ils n'en changent pas... Jamais!
Certains ne font que quelques miles, posent leur caravane dans leur camping habituel et n'en bougent pas... Ceux d'entre eux que je qualifierais alors de voyageurs de l’extrême visitent la ville où ils sont (peut être pour la deux centième fois), les autres se contentent de leur emplacement... L'anglais n'aime pas être dépaysé.

Si l'anglais part hors du Royaume-Uni, il lui faut faire une petite réserve de nourriture anglaise. Je ne plaisante pas, l'anglais a peur de la nourriture non anglaise (un comble, quand on sait que les non-anglais ont peur de la nourriture des roast-beefs...). Bien sure ils leur faut une réserve de thé! S'il peuvent un peu de Marmite (pâte à tartiner salée à base de levure), ou d'autre étrangetés du genre.


Étiez vous au courant de ces bizarreries de comportement? Qu'en pensez vous? Faites le moi savoir dans les commentaires!



En attendant, abonnez-vous à la newsletter (à droite du blog)
et retrouvez La Froggy Chez Les Anglais sur  : 

-Twitter LaFroggyInTheUK 
-Google + la page google+ !
-Mon magasin de création de badges en ligne My Little Badges Shop (pour me soutenir)

A bientôt!!

2 commentaires:

Anna Smith a dit…

Article intéressant et très vrai pour l'embarras sans faille des Anglais. Par contre je ne suis pas tout à fait d'accord pour les vacances. Tous les Anglais que je rencontre ont pour habitude de fuir leur île pluvieuse (les destinations les plus fréquentes: grèce, espagne et surtout ibiza, france cocorico !) et sont donc habitués des avions et de partir à l'étranger. A ça j'y vois plusieurs explications logiques:
- ils se sentent isolés en vivant sur une ile (et d'ailleurs ne se considèrent pas comme partie intégrante de l'Europe, par conséquent tout leur semble exotique rapidement - à voir quand ils disent "I'm going to Europe")
- leur météo ingrate
- fetards très consommateurs de certaines ils grecques ou espagnoles, ou plus tard intéressés par la nourriture et la culture
- très consommateurs tout simplement (et sont plus enclins à booker facilement des billets d'avion et hôtel)

La conséquence est que les Anglais sont très clairvoyants de l'image qu'ils envoient d'eux à l'étranger et sont très clients de l'auto dérision. Au contraire, j'appliquerais votre raisonnement à la France qui nous offre tous les paysages rêvés pour les vacances. A en comparer nos aéroports et les leurs, on voit la différence!

La Froggy Chez Les Anglais a dit…

J'ai toujours cette image des jeunes anglais qui partent faire la fête à l’étranger (il y a pas mal d'émission, un peu débiles à la TV là-dessus). Un peu moins de familles en vacances par contre.
C'est sûr que tous les anglais ne restent pas sur leur ile. Mais les chiffres pour l'été 2015 disent que les 3/4 y sont restés.
Ça fait beaucoup!
Je dirais que globalement on a de la chance en Europe, nous avons une grande diversité de paysages, tout ça à quelques heures d'avion à peine! Profitons-en :)