10 août 2016

L'esprit de contradiction après quelques années d'expatriation.

Depuis que j'habite ici, j'ai l'impression que les choses deviennent de plus en plus confuses.



Quelques exemples concrets, je ne sais plus parler correctement, que ça soit en anglais ou en français. Si je parle quelques minutes avec quelqu'un en français, je sais très bien que je vais essayer plus tard, en anglais, de traduire du français des expressions typiquement françaises...
Ou bien je ne trouverais pas mes mots, et finirais donc par les dire en anglais...
Le fameux franglais! Qui est selon moi plus un problème qu'une façon de se la péter (contrairement à ce que certains pensent).

Aussi autre chose que j'ai remarqué. Les nouveau mots, que les jeunes utilisent, je ne les connais pas!
Quand je suis en voyage en France, et que j’entends des gens discuter, ou que je lis des commentaires sur des page française sur facebook, je sais que je suis largué dans ce domaine!
De temps en temps je demande a ma famille ou amis ce que certains mots veulent dire... Et je me sens vraiment débile!
Ça peut aussi arriver avec des mots que j'ai tout simplement oublié!

Il y a aussi certaines choses, certains reflex que j'ai qui sont aujourd'hui à moitié refoulés...
Entre rébellion toute française et pragmatisme anglais... Je ne sais parfois plus ou donner de la tête.
Par exemple si quelque chose d’extrêmement énervant mais auquel je ne peux rien changer arrive, alors j'ai comme un bug. Mon cœur s'emballe et je sens que je ne vais pas tarder à râler, exprimer mon mécontentement, même si c'est totalement inutile (et de toute façon les anglais ne réagiront pas...). C'est alors que le coté anglais ressort : "C'est inutile, il vaut mieux accepter les choses telles qu'elles sont. Mieux vaut ne pas faire de vague...".
Évidemment si j'écoute cette petite voix à l'accent anglais, il y a des risques de frustration... Mais qui commencent à s’estomper un peu...
Et si j'ai maintenant plus de patience qu'avant, dans certains domaines, je suis toujours 100% française. Par exemple en voiture. Je râle toujours, je trouve toujours les anglais trop lents, pas assez assurés.
Ou encore, je dois bien l'avouer, dans mon non-entretient du jardin! Une fois par mois c'est bien suffisant! Oui ça ressemble à la jungle, mais c'est la vie!

Et vous? Si vous avez immigrés quelque part, est-ce que des choses du genre vous arrive? Quelles sont vos petites manies récalcitrantes?

A bientôt!

Abonnez-vous à la newsletter (à droite du blog)
et retrouvez La Froggy Chez Les Anglais sur  :

-Instagram la.froggy.chez.les.anglais
-Youtube La Froggy Chez Les Anglais 
-Twitter LaFroggyInTheUK
-Google + la page google+ !
-Mon magasin de création de badges et stickers en ligne My Little Badges Shop (pour me soutenir).

1 commentaire:

Claudia Marie a dit…

Ce qui m’aide à parler qu’en français, c’est de faire mes réfléctions en français autant que je puisse, même que parfois je traduis de l’anglais, je me force a continuer à réflechir qu’en français. Cela m’a prit trės longtemps à metriser et achever. Mais, je dois confesser que je ne l’applique pas tout le temps, eh oui le franglais!